Comment se déroule un Week-end de course ?

Comme toute compétition, la course de côte demande une certaine organisation. En effet, il faut condenser l’entier de la course, à savoir l’administratif, les essais, ou encore les montées de courses, en un seul Week-end. Voici donc comment se déroule un Week-end, lors d’une course de côte du championnat de France.

Le Vendredi:

Même si les montées ont lieu à partir du samedi, la course débute le vendredi, pour les coureurs et les équipes. Pour certains, elle débute même le jeudi, car les distances à parcourir entre les manches du championnat, sont parfois trop longues pour être effectuer en un seul jour.

Le vendredi, les teams ont donc rendez-vous à 16h pour les vérifications administratives. Il s’agit pour les organisateurs de vérifier si pilotes et voitures sont en règles. La journée se poursuit avec l’installation de l’équipe sur son emplacement. Plus l’équipe est grosse, plus cette étape est longue. Vers 19-20h, les pilotes partent en reconnaissance. C’est une des étape les plus importantes du Week-end. En effet, les reconnaissances permettent aux pilotes d’appréhender le parcours, de repérer les points sensibles, ainsi que les zones de freinages. Celle-ci se fait sur route ouverte, à une faible allure, dans une voiture de tous les jours. Une mauvaise reconnaissance du tracé à basse vitesse, peut entrainer de grosses pertes de temps en course, voir même dans certains cas, une sortie de route. La journée prend fin, après les “recos”, lorsque la structure a été entièrement installée.

Le samedi:

La journée du samedi commence de bonne heure. Généralement, la première montée du samedi matin a lieu vers 8h30. Les pilotes partent en fonction de leur catégorie. Généralement, les voitures historiques s’élancent en premières, suivies des modernes, puis des protos et monoplaces. La première montée du Week-end, est une montée d’essai libre, à savoir non-chronométrée. Le but pour les pilotes étant de prendre la voiture en main sur le parcours. La journée se poursuit avec deux montées d’essai chronométré, séparées par une pause d’une heure à midi. Ces montées ont pour objectifs de permettre aux teams et aux pilotes de trouver les bons réglages (également nommé set-up) sur les voitures. Pour les manches les plus courtes, l’organisateur peu effectuer une première montée de course le samedi soir. La journée du samedi, se termine vers 18-19h, pour les pilotes. En effet pour les mécanos, le vrai travail commence, car il s’agit de faire un contrôle sur toutes les voitures du team, ainsi que de les remettre en état pour le lendemain.

Le dimanche:

Le dimanche, se déroule avec des horaires similaires au samedi. Les pilotes ont donc rendez-vous vers 8h30 sur la grille de départ. Le dimanche est composé de trois montées de courses. Les chronos enregistrés lors de ces montées définiront le vainqueur final. En championnat de France, le résultat final se dessine avec l’addition des deux meilleures montées de course, sur les trois ou quatre qu’aura effectuer le pilotes durant le Week-end. En règle général, la course se termine autour de 17h. Les voitures sont alors placés en parc fermée. Ni les équipes, ni les pilotes n’ont le droit de toucher aux véhicules. Cette règle permet au organisateurs de pouvoir contrôler les voitures, en cas de suspicion de non-conformité. Pendant ce temps, les teams démontent leurs installations. Le Week-end se termine vers 18h, avec la remise des prix. Pour les écuries, il ne reste plus qu’à rentrer à la maison.

1 commentaire

  1. Bonjour,
    félicitation pour cet article très bien construit ! Vous m’avez transportez au cœur de la course. Je suis impatient d’en entendre davantage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code