La saison 2019 se composera d’une séance d’essai sur circuit, suivi de trois courses de côte, dans le cadre du Championnat de France de la Montagne.

La séance d’essai aura pour but de finaliser la prise en main de la voiture, tout en affinant les techniques de pilotage. Les runs sont composés de seulement 5 tours, avec pour objectif d’améliorer les chronos en très peu de temps. Ce type d’entrainement permet de recréer les conditions de course de côte, où les temps de roulage sont restreints. Bien évidemment, le faite d’être sur un circuit, offre au pilote la possibilité de toucher les limites en toute sécurité.

La première course aura lieu à Abreschviller, en Moselle (57), du 26 au 28 avril. Il s’agit d’une montée courte, rapide, mais facile à appréhender pour une première. Le tracé mesure 2100m, pour une pente à 5%. Le record a été établie l’an dernier par Geoffrey Schatz en en 47s405.

La deuxième manche se déroulera du 23 au 25 août, en Isère, à Chamrousse, une station de ski proche de Grenoble. Ce tracé de 4,8km, compte parmi les plus beaux, les plus appréciés, et les plus sécurisés du championnat de France.

La troisième manche aura lieu lors de la course de côte de Turckheim-3 épis (68), du 6 au 8 septembre. Le tracé est plus technique qu’Abreschviller, mesure 5950m, et fait partie des plus appréciés du championnat de France par les pilotes. Le record a été établie en 2017, toujours par Geoffrey Schatz, en 2min23s233.

Afin de réaliser une première expérience de la course dans les meilleures conditions, j’ai décidé de faire appel au Nicolas Schatz Compétition. Cette structure, crée par le septuple champion de France de la Montagne, Nicolas Schatz, fait office de référence, en France et en Europe, dans la discipline. Pour preuve, les records établis sur deux des trois courses auxquelles je vais participer, ont été réalisés par le petit frère de Nicolas Schatz.

Je piloterai donc une Mitjet1300 du team. Il s’agit d’une voiture créer pour des courses monotype sur circuit, avec pour objectif de rendre la compétition accessible. Ce petit bolide au châssis tubulaire, est animé par un moteur de moto, provenant d’une Yamaha XJR 1300. La voiture développe 150cv pour 650kg. C’est l’une des meilleures machines pour débuter et apprendre en course de côte.